Friday, 11 July 2014 08:06

E-volontariat : aperçu des possibilités

LE CROWDFUNDING ET L’E-CHARITÉ:


Le financement participatif (en anglais crowdfunding) désigne un financement par de petites quantités qui fait appel à un grand nombre de personnes, "une foule", pour lever des fonds. Si la méthode est connue depuis longtemps, aujourd'hui la majorité des projets de financement participatif ont recours à une plate-forme, grâce à laquelle les organisations ou les individus peuvent réunir les fonds nécessaires pour résoudre un problème ou pour atteindre un objectif important.

 

 

 

L’EXTERNALISATION OUVERTE OU LE CROWDSOURCING:


C'est l'utilisation de ce qu'on appelle « la sagesse des foules », à savoir l'échange des connaissances, du savoir-faire d'un groupe dispersé pour résoudre un problème ou pour aboutir à une nouvelle création. Ce « remue-méninges 2.0" a été utilisé avec succès par les entreprises lors des études sur un lancement à venir, par les chercheurs dans les projets d’envergure, ou par les ONG pour mettre sur pied des projets conjointement avec les internautes. L'externalisation ouverte présente un avantage de pouvoir consulter un large éventail de personnes ayant des connaissances, des compétences et des comportements différents, ce qui permet d’aboutir plus facilement à un résultat optimal ou à une idée innovante.

 

 

LE JOURNALISME CITOYEN:


Il s'agit de l'utilisation massive et active des outils de communications. Cette forme de journalisme permet ainsi aux citoyens de participer à la création et au fonctionnement des médias, qu’ils soient locaux ou nationaux. Les reporters-citoyens ont la possibilité de témoigner sur ce qu’ils voient, ce qu'ils entendent ou ce qu'ils constatent et de le partager avec d'autres en racontant les événements ou en publiant des photos ou des vidéos. En Pologne, la diffusion locale de l'information et le portail d'information nationale jouissent d'une popularité croissante. La première est conçue directement par les habitants d’une localité, le second permet à chaque citoyen d’insérer des informations sur les événements dans le pays.

 

 

L’E-LEARNING:


E-learning ou la formation en ligne permet l'apprentissage grâce aux nouvelles technologies. Son format intéressant et accessible attire de nouveaux curieux et l’école n’est plus l’unique source d’acquisition des connaissances. Les nouvelles technologies nous montrent qu'il est désormais possible d'apprendre et d'enseigner tout en restant chez soi. Des formations en ligne, un recours possible aux conseils d'un expert et des échanges d'expériences entre les internautes en sont les meilleures illustrations.

 

 

 

LE CUMUL DE CONNAISSANCES PARTAGÉES :


Internet ouvre accès à une mine de connaissances dans presque tous les domaines. Les spécialistes de tous horizons : financiers, graphistes, mathématiciens, littéraires ou philosophes partagent leur savoir à travers des publications, des billets, des commentaires ou encore des débats. Les connaissances qui s'accumulent sur Internet peuvent revêtir un caractère sérieux et professionnel et de nombreux portails disposent d'une équipe d'experts qui surveillent le contenu et la qualité des informations diffusées. Le cumul des connaissances partagées est une forme de bénévolat, car elle contribue à l'enrichissement des ressources disponibles en partageant des connaissances de chacun. Elle aboutit à des encyclopédies, des blogs, des portails thématiques et des bases de données.

 

 

LA GÉOLOCALISATION AU SERVICE DES CITOYENS:


Grâce aux plates-formes et à des applications gratuites, de nombreux pays voient le développement de plus en plus spéculaire de ce qu'on appelle "la géolocalisation", c'est-à-dire un procédé permettant de positionner un objet sur un plan ou une carte dans un but précis. Si vous marquez un endroit que vous recommandez ou qui est à éviter, vous apporterez peut-être votre aide pour une communauté locale. Vous signalerez de cette façon un éventuel problème dans une zone urbaine. La « géolocalisation » permet également d’informer les autorités sur un dysfonctionnement éventuel ou de leurs suggérer les améliorations possibles. Des guides régionaux créés par e-bénévoles, qu’ils soient résidents ou touristes, s’appuient de plus en plus sur cette technique.

 

 

LE MICRO-VOLONTARIAT:


On entend par micro-volontariat une tâche simple qui demande relativement peu de temps, qui peut donc prendre entre 15 minutes et 3 heures.

 

 

 

 

AIDE ET ENTRAIDE:

Celles dernières formes du volontariat « électronique » regroupent toutes les initiatives pour apporter le soutien à travers l'Internet. D’une façon générale, celles-ci peuvent être prises soit directement par une communauté en difficulté, soit par des professionnels de soutien comme des organisations ou des institutions spécialisées. Le soutien est généralement apporté par le biais des forums Internet, des groupes de discussion, une messagerie instantanée, des échanges électroniques.

 

 

 

See examples at: http://e-volunteering.eu/socialinternet/


D’une façon générale, les projets de l’e-volontariat constituent un mélange des méthodes décrites ci-dessus ; il existe par exemple des projets d'entraide via un forum où les e-bénévoles mettent en commun leur connaissances sur Wikipédia tout en levant des fonds pour aider ceux qui sont dans le besoin.

Le catalogue de possibilités qu'offre l’e-volontariat reste toujours ouvert ! Vous connaissez un projet qui ne fait pas partie d'aucune des catégories que nous venons de décrire? Faites-le nous savoir ! C'est en partageant avec nous que peut-être vous avez découvert un nouveau type d’e-bénévolat!:) 

 

 

 

PARTICIPEZ AU CONCOURS „DISCOVER E-VOLUNTEERING” ET GAGNEZ UNE SUBVENTION!

 

PRÉSENTEZ VOTRE PROJET JUSQU’AU 15 JUILLET 2014PAR L’INTERMÉDIAIRE DU SITE SUIVANT: HTTP://DISCOVEREVOLUNTEERING.EU/

 

Take the QUIZ in French! http://discoverevolunteering.eu/images/inne/QUIZ_French.pdf

 

 

[Article translated by Renata Zaczek, our e-volunteer - THANK YOU!!!]

Ta strona używa Cookies. Dowiedz się więcej o celu ich używania - przeczytaj naszą politykę prywatności. Można zablokować zapisywanie cookies, zmieniając ustawienia przeglądarki. Korzystając ze strony wyrażasz zgodę na używanie cookie. Zgadzam się